Les sauvegardes

sauvegardeLors de mes périples informatiques dans la jungle urbaine, je constate que la majorité de mes clients (qui sont parfois des professionnels) ne font quasiment aucune sauvegarde de leurs précieuses données. Pire, certains pensent avoir une sauvegarde valable, promis juré, sur une clé USB qu’on a laissé traîné « je sais plus trop où, peut être dans l’armoire je vais voir, ha non  en fait c’était dans le tiroir ». Mais en jetant un œil de plus près on se rend compte qu’il manque plus de la moitié des données importantes (et que certains enregistrement sont de simples raccourcis), bref que ce n’est pas exploitable. Heureusement, en appliquant quelques conseils basiques, on peut augmenter considérablement les chances de survie de ses données!

Pourquoi faire des sauvegardes ?

hdd_lifetimeOn peut déjà se poser la question.  Qu’est ce qui justifie les sauvegardes ?  La réponse la plus évidente, c’est le manque de fiabilité de l’informatique en général, et des disques durs en particuliers. Pour faire simple, le disque dur est le composant de votre PC qui contient tous les enregistrements de données (système, programmes, documents, images, etc.). Comme n’importe quel composant d’un PC, il va s’user progressivement et donner des signes de fatigue pour enfin rendre l’âme (scénario optimiste) ou flancher du jour au lendemain sans crier gare (scénario pessimiste).

Si le disque dur flanche (ce qui arrivera forcément un jour, rien n’est éternel, surtout pas en informatique), les données flanchent avec. Plutôt gênant si vous avez stocké toutes vos photos de famille depuis 5 ans, ou bien toute votre comptabilité d’entreprise!  Après sa mort, rien ne garantit que les données soient encore accessibles, même si il existe des outils et des techniques plus ou moins coûteuses pour extraire des données d’un disque dur HS, elles n’ont pas 100% de réussite, loin de là.

Comment faire une sauvegarde :

sauvegarde-automatiquePour éviter un scénario catastrophe le jour d’une panne sérieuse, il faut :

  1. Faire une sauvegarde sur un support externe à l’aide d’un programme qui automatise la tâche (pour éviter de se compliquer la vie à chaque manipulation avec des copier-coller)
  2. Penser à inclure tous les dossiers importants dans cette sauvegarde
  3. Rendre la sauvegarde périodique, pour que celle-ci s’exécute régulièrement
  4. Faire aussi une sauvegarde du système

Faire une sauvegarde des données sur un support externe

Le support externe

Petite définition pour commencer : un support externe c’est un espace de stockage AUTRE que le disque dur de votre PC. On peut prendre par exemple :

disqueDurExterne

Disque Dur Externe

cleUsb

Clé USB

cloud

Cloud

DVD

DVD

NAS

NAS

  • Un disque dur externe : c’est un disque dur qui se branche au sur le pc avec un câble USB, un peu comme une clé USB mais en plus gros et avec plus d’espace. Ça coûte une soixantaine d’euros pour une taille de 1000 Go, et on prendra de préférence une connectique USB 3.0. Si vous avez une quantité importante de données (par exemple beaucoup de photos et/ou de vidéos), c’est une bonne solution.
  • Une clé USB : vous avez très peu de données à sauvegarder, et ce sont surtout des documents ? Alors une clé USB sera probablement suffisante, ça prend moins de place et c’est un peu moins cher (moins d’une dizaine d’euros pour 16 Go)
  • Un espace de stockage en ligne (ou Cloud) : pourquoi ne pas utiliser le nuage ? Si vous n’avez jamais entendu ces termes, l’idée est de faire une copie de vos données à un emplacement distant sur internet, auquel vous et vous seul accédez grâce à un mot de passe. Généralement gratuit pour un petit espace, il faudra payer un abonnement mensuel si vous avez beaucoup de données (2€/ mois pour une centaine de Go). L’avantage de cette solution : pas de matériel à acheter, les données ne sont pas chez vous, donc même en cas de cambriolage ou d’incendie vous êtes tranquille, et vous pouvez accéder aux données de n’importe où. Inconvénient : la confidentialité des données est plus dure à vérifier, et les transferts sont plus longs.
  • Un DVD : il est possible de sauvegarder sur un DVD si vous avez un graveur (si vous avez un lecteur CD/DVD et que votre PC date de moins de 8 ans, alors votre lecteur est aussi un graveur). L’avantage est que le DVD est un support peu cher. L’inconvénient est qu’il est moins souple à l’utilisation, qu’il a une durée de vie de quelques années, et qu’il sera probablement en voie d’extinction dans quelque temps. Un DVD a une capacité de 4.7 Go, il est donc adapté aux « petites » sauvegardes (ou alors vous allez devoir gérer votre maxi-pile de DVD).
  • Un NAS : si vous êtes un professionnel ou un particulier exigeant, alors il faudra peut-être investir dans un NAS. Le gros avantage du NAS et qu’il permet de stocker une grosse quantité de donnée, et d’assurer une meilleure fiabilité grâce à la redondance de celles-ci. Les premiers NAS coûtent une bonne centaine d’euros, prix qu’il faut augmenter de 2 disques dur à adapter dedans, la facture totale passe donc à 250€ environ.

Le logiciel de sauvegarde

Comme toujours, plusieurs alternatives, avec leurs avantages et inconvénients :

Que dois-je inclure dans ma sauvegarde ?

Les données

Bon on a notre support externe, notre logiciel, maintenant il va falloir décider quoi sauvegarder (sauf si vous êtes sur Mac, laissez faire la time machine, elle fait le boulot à votre place).

Pour commencer, sachez que le plus important est de sauvegarder les données. C’est à dire :

  • Vos documents (textes, tableurs, présentations, pdfs…)backupCobian
  • Vos fichiers multimédias (photos, vidéos, musiques, favoris internet…)
  • Dans certains cas vos mails et vos contacts (si vous utilisez un logiciel type Outlook/Thunderbird/Windows Mail…)

Sur Windows, c’est simple, tout ce fourbi se trouve dans votre dossier utilisateur dans la plupart des cas (l’exception serait que vous ayez vous même crée des dossiers ailleurs pour enregistrer vos données). Le chemin du dossier utilisateur est toujours le même : C:/Utilisateurs/ »Le nom de votre session ». Si vous utilisez un logiciel comme Cobian,  il suffira d’ajouter ce dossier (et éventuellement les autres dossier que vous jugerez utiles) dans la liste des dossiers « source ». Attention si vous utilisez un autre logiciel la manipulation sera différente.

 

Le système

Un peu moins vital que les données, faire une sauvegarde de votre système peut être très pratique le jour d’un crash ou d’une panne de disque dur. Plutôt que de tout réinstaller en partant de zéro, vous pourrez récupérer rapidement votre système dans un état opérationnel en l’installant sur un nouveau disque dur, tel qu’il était avant le crash.

La sauvegarde du système inclus généralement :

  • Votre système : Windows ou Mac, ainsi que les mises à jours
  • Vos pilotes : nécessaires au bon fonctionnement de tous vos périphériques
  • Parfois vos programmes : tout ou partie, ça dépend de l’organisation de votre disque dur et du programme que vous utiliserez pour la sauvegarde
  • Parfois vos données : si le logiciel sauvegarde tout le disque, il récupèrera les données au passage. C’est redondant vous allez me dire. Oui mais le problème est que vous ne pourrez pas faire de sauvegarde système à la même fréquence que des sauvegardes de données, dans ce cas là,  il faudra donc au final aussi enregistrer vos données régulièrement.

Seuls quelques logiciels bien particuliers permettent de faire des images du système, parmi ceux-là on trouve :

A quelle fréquence dois-je sauvegarder ?

Dans certains cas, vous n’avez pas à vous poser la question, car le logiciel gère la fréquence pour vous (la time machine par exemple). Dans d’autre cas, vous devrez dire à quelle fréquence vous souhaitez que la sauvegarde se fasse. Si vous avez opté pour la clé USB ou le disque dur, pensez bien à le brancher avant de faire la sauvegarde (oui j’enfonce des portes ouvertes, mais on peut être parfois distraits…).

Les données

J’ai envie de répondre, « ça dépend », mais pour donner un chiffre je dirai :

  • Journalier si vous avez une utilisation intensive de votre ordinateur et que vous travaillez régulièrement sur des documents (vous perdrez donc dans le pire des cas 1 jour de travail)
  • Hebdomadaire/15 jours si vous avez une utilisation régulière
  • Mensuel/Trimestriel si vous utilisez votre ordinateur rarement

La plupart des logiciels de sauvegarde sont capables de fonctionner en mode « incrémentiels » c’est à dire qu’ils n’enregistreront pas un nouvel exemplaire de toutes vos données à chaque fois, mais seulement les dernières modifications/ajouts. Cela permet de pouvoir mettre un rythme de sauvegarde fréquent sans trop alourdir votre support de stockage.

Le système

Pensez à le faire une fois après l’achat quand le PC est quasi neuf, puis tous les quelques mois. Avant de faire une sauvegarde du système pensez à faire un bon nettoyage des fichiers inutiles du PC.

Pour conclure

Quelle que soit la méthode que vous choisissez, et ce n’est pas ce qui manque, pensez à faire une sauvegarde, des données à minima. Ça ne coûte pas grand chose et vous serez vraiment content le jour où vous aurez un problème sérieux sur votre ordinateur! Avec cet article vous avez normalement tous les éléments nécessaires pour faire votre première sauvegarde. Et si par hasard vous ne vous sentez pas le courage ou la compétence, faites appel à un pro 😉

 

 

Posted in outils, tutorial.